Les astuces pour cuisiner vegan

Depuis quelques années, la cuisine végétarienne a gagné en popularité sur la base de l’argument d’une vie plus saine. Pour ses partisans, c’est un jeu très simple pour rester en bonne santé tout en adoptant de nouvelles et bonnes habitudes alimentaires. L’avantage de cette cuisine réside dans la diversité des recettes qui mêlent à la perfection de nombreuses saveurs. En dehors du fait de mélanger différents ingrédients bio et naturels, cuisiner vegan passe aussi par différentes astuces. Il s’agit en général d’utiliser plusieurs machines et accessoires électriques.

Se munir des bons appareils

Au nombre des équipements phares utilisés pour préparer vegan, les inconditionnels de produits biologiques ne peuvent se passer de l’extracteur de jus de fruits. Sa principale fonction est de permettre la réalisation de toutes sortes de jus de fruits en les mâchant tout simplement. Contrairement à d’autres appareils de cuisine comme le mixeur, l’extracteur est plus polyvalent et ne mélange pas toutes les composantes des fruits et légumes biologiques.
Pour l’utiliser, il faut au préalable laver et couper les aliments, puis les insérer dans le réservoir de l’appareil. Ce dernier se charge de les hacher au moyen d’une grille perforée. Ainsi vous obtenez d’un coté le jus de fruits et de l’autre les pulpes. Elles peuvent être utilisées pour réaliser des gâteaux et autres cookies. L’entretien de l’extracteur de jus de fruit est très facile. Il suffit juste de laisser immerger les différentes parties amovibles dans de l’eau savonneuse durant quelques instants.

S’essayer aux recettes bio

Cuisiner et manger vegan passe aussi par la torréfaction qui consiste à mettre en contact de manière directe les aliments avec une source de chaleur. L’opération est réalisée à l’aide d’un appareil doté d’un tambour en rotation continue pour que les aliments ne brûlent pas. La torréfaction a pour but de libérer les parfums contenus dans les graines tout en les grillant légèrement. Une fois l’opération réussie, elles peuvent être gardées dans des bocaux hermétiques durant une période plus ou moins longue.
Pour réduire l’impact environnemental, il est tout à fait possible de recycler ces différentes machines et autres accessoires électriques comme les moniteurs, claviers de PC et autres. Pour cela il est recommandé de les déposer dans les différents centres de collecte prévus à cet effet. Ils seront ensuite triés selon leur classe puis recyclés afin de produire de nouvelles machines. Ainsi la cuisine vegan n’est pas uniquement portée sur une alimentation basée sur les produits bio, mais elle peut aussi déboucher sur le recyclage.
Que retenir en fin de compte de la cuisine vegan ? Elle se base sur la consommation de fruits et légumes bio selon divers modes de préparation pour explorer de nouvelles saveurs. Ainsi donc, l’utilisation d’un extracteur de jus de fruits permet d’obtenir d’un coté des boissons naturelles, mais également des pulpes qui peuvent être utilisées pour réaliser des gâteaux et des cookies. La torréfaction est une autre alternative qui permet de griller par contact direct avec le feu les graines, afin de les conserver plus longtemps. A tout cela il faut ajouter le volet du recyclage, pour réduire l’impact environnemental de toutes ces machines.

Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter