Top 10 Meilleur Desinsectiseur 2020

Difficile de faire un choix pour votre nouveau Desinsectiseur ? Nous avons rédigé ce guide d’achat spécial Desinsectiseur pour vous aider, avec le TOP10 des meilleures ventes du moment, des tests, des avis… Comme dans tous nos guides d’achats, nous avons fait le maximum pour vous aider à choisir le meilleur Desinsectiseur !

Notre sélection de desinsectiseur

Guide d’achat Desinsectiseur

Les beaux jours n’ont pas encore pointé le bout de leur nez que l’on redoute déjà l’arrivée de nuisibles. Vous l’aurez compris, l’été est la saison propice aux insectes, en particulier des insectes volants comme les moustiques et les mouches. Il est vrai qu’il suffit d’avoir une tapette dans les mains pour s’en débarrasser, et pourtant, ce n’est pas toujours aussi facile que ça en a l’air. Alors, pour vous venir en aide et vous donner les meilleurs moyens de lutter contre les insectes, nous vous proposons de parcourir notre guide dans les moindres détails. Votre plus grand allié n’est autre que le désinsectiseur, un équipement qui se sélectionne à partir de plusieurs critères. Du type d’utilisation au design, sans oublier les normes et les méthodes d’entretien et d’installation, nous vous remettons les informations nécessaires pour constituer un comparatif fiable. À vous de jouer !

Désinsectiseur : qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

Avant de vous lancer dans la fameuse quête du meilleur désinsectiseur, il convient de faire un tour d’horizon sur les points essentiels. De cette manière, vous serez plus en mesure de sélectionner le bon modèle, sans oublier les techniques d’utilisation. Découvrez les véritables fonctions et le principe de marche d’un désinsectiseur !

Mouches, moucherons, moustiques frelons, cafards, mites et guêpes? Il faut croire que l’arrivée de l’été ne reflète pas uniquement des aspects positifs. Les nuisibles, et spécialement les nuisibles volants font leur grande apparition sous l’effet de la chaleur. Bien que ce soit facile de les éliminer, vous ne pouvez pas être sûr pour autant de vous en débarrasser une bonne fois pour toutes. Mine de rien, beaucoup de personnes se servent de tue-mouches, de moustiquaires ou encore de spray, toujours est-il que ce ne sont pas forcément les solutions les plus efficaces. En effet, au risque de vous faire piquer ou d’attraper une contamination due aux produits chimiques que l’on retrouve dans certains flacons, il est recommandé d’opter pour un désinsectiseur.

Comme les grands moyens s’imposent, les résultats montrent que c’est un excellent moyen de lutter contre les insectes, sans avoir à se démener. En fonction du type et du modèle que vous choisissez, sachez qu’un désinsectiseur a pour fonction d’attirer les insectes par le biais d’une lumière bleue. Vous l’aurez compris, il s’agit d’une lumière qui émane d’une lampe UV. Cette dernière sert à capter les nuisibles pour les piéger, et permet ensuite soit de les électrocuter, soit de les engluer.

Autres techniques de désinsectisation

En plus d’installer un désinsectiseur chez vous, ou dans un endroit à usage professionnel et commercial, il est également conseillé d’adopter d’autres techniques pour prévenir la nuisance des insectes. Voici les astuces auxquelles vous pouvez avoir aisément recours :

  • les produits naturels : l’huile essentielle est un excellent moyen de repousser les insectes. On retrouve par exemple des répulsifs comme le géranium ou l’eucalyptus. D’un autre côté, vous pouvez toujours avoir recours aux répulsifs à ultrasons, à une raquette anti-nuisibles, aux clous de girofle ainsi qu’aux bougies
  • les insecticides : ils sont présentés dans un flacon sous forme de spray ou d’aérosol. Les insecticides ont aujourd’hui le mérite de provenir de produits naturels, dans la mesure où vous souhaitez éviter à tout prix les produits chimiques
  • les services d’un désinsectiseur professionnel : quitte à faire appel aux grands moyens, vous pouvez aussi bien solliciter l’aide de professionnels pour éviter de gérer la situation vous-même. C’est une méthode très efficace pour éliminer les insectes en profondeur, comme pour le cas des rongeurs et termites.

Les différents types de désinsectiseurs

Il existe 2 grandes familles de désinsectiseurs qui se diffèrent par leur mode de fonctionnement. Comme chaque type propose alors des avantages d’une part, et des inconvénients d’une autre, il est important que vous fassiez le point sur le sujet. De cette manière, il vous sera plus facile de choisir le modèle et le fonctionnement qui répond au mieux à vos besoins et à vos conditions d’installation.

Le désinsectiseur électrique

Également appelé ?désinsectiseur par électrification?, ce modèle agit de manière à captiver moustiques et mouches, moucherons et guêpes, mais aussi toutes les mites qui envahissent votre maison. Il est à noter que ce type de dispositif est équipé d’un tube de lampe LED qui se cache derrière une grille électrique à haute tension. Cette première exerce alors une attraction par le moyen de la lampe à rayons ultraviolets. Attirés par la lumière, les insectes se ruent facilement dans le piège destructeur et subissent systématiquement une sorte d’électrocution.

Sachez en parallèle que le désinsectiseur électrique est surtout utilisé dans les lieux publics tels que les restaurants et les hôtels. Néanmoins, il peut très bien servir à des usages domestiques, à condition de le placer à une hauteur qui ne risque pas de causer d’éventuels accidents, surtout si vous avez des enfants chez vous. La plupart des acheteurs restent perplexes et appréhendent les mauvaises odeurs qui peuvent venir des électrocutions. Mais soyez rassuré, car il ne s’agit là que de simples appréhensions : le désinsectiseur électrique n’émet ni odeur, ni bruit. De la même manière, il n’y a aucune crainte à avoir sur les risques d’incendie ainsi que l’explosion des insectes, car ces appareils sont généralement équipés d’un bac collecteur.

Le désinsectiseur à glue

Dans un tout autre principe de fonctionnement, le désinsectiseur à glue ou ?désinsectiseur par engluage? est une alternative adaptée aux lieux publics comme aux lieux privés. Ce prototype est aussi pourvu d’une lampe LED à rayons ultraviolets qui agit par attraction. Mais la grande différence se trouve essentiellement dans le type de plaque, car au lieu d’électrocuter, elle capture les insectes pour les rendre totalement immobiles. La plaque est enduite d’adhésif, tout en étant engluée de phéromone capable d’attirer facilement les papillons de nuit, les taons sans oublier les redoutables moustiques et mouches.

À l’instar du désinsectiseur électrique, le désinsectiseur à glue ne représente pas le moindre danger. Il est sans produits chimiques et ne comporte ni polluant, ni odeur, ce qui est un avantage incontournable si vous craignez d’avoir une allergie éventuelle. C’est également un produit hygiénique, dans la mesure où les nuisibles ne risquent pas de se détacher dans les minutes qui suivent, ni de répandre de germes. Dans tous les cas, si vous optez pour cet équipement de désinsectisation, remplacer la tablette adhésive de manière régulière est de mise. Effectivement, dans les espaces publics comme dans votre habitation, cela pourrait nuire au charme des lieux, sans oublier que l’adhésif est un composant sensible à la poussière par excellence.

Quels paramètres pour choisir son désinsectiseur ?

L’achat d’un désinsectiseur n’est certainement pas une mince à faire, au vu des différentes caractéristiques à prendre en compte. En effet, il existe une liste de paramètres que vous devrez respecter pour assurer l’efficacité et l’installation de votre appareil. Pour vous aider dans ce choix judicieux, nous avons rassemblé les critères essentiels pour choisir le meilleur désinsectiseur et réaliser un comparatif satisfaisant.

L’usage

Avant de choisir le type de désinsectiseur et de passer en caisse, il est primordial de définir votre type d’usage. Cela comprend entre autres le lieu (ou la pièce) dans lequel vous souhaitez le poser pour lutter au mieux contre les insectes. Ce genre d’appareil convient parfaitement aux lieux très fréquentés comme les espaces extérieurs des restaurants (terrasses, patios, vérandas, jardins, etc.), ainsi que des hôtels. On les retrouve également dans les centres commerciaux et magasins, dans les centres hospitaliers ainsi que les laboratoires. Pareillement, la plupart des bureaux sont aujourd’hui équipés de désinsectiseurs pour veiller au confort des employés. Par ailleurs, les pièces où ils sont les plus plébiscités restent les cuisines et les cantines, sachant que les insectes sont facilement captivés par l’odeur de nourriture. Ces caractéristiques sont les mêmes dans le cas d’usages domestiques.

Il est tout de même important de préciser que tous les désinsectiseurs ne sont pas forcément adaptés à n’importe quel emplacement. Dans le cadre professionnel de la restauration, il est par exemple indiqué de préférer les désinsectiseurs à glue. En effet, au risque que de petits bouts d’insectes se répandent dans la nourriture sous l’effet de l’électrocution, il est conseillé de rester prévoyant. Il est d’autant plus important de mentionner qu’il existe de nos jours, des désinsectiseurs par engluage spécifiquement fabriqués pour équiper les vitrines alimentaires.

Le design

Comme pour l’achat de tout autre produit et équipement d’intérieur et d’extérieur, l’acquisition d’un désinsectiseur repose automatiquement sur une question d’esthétique. En effet, le design joue un rôle important pour faire bonne impression, en particulier quand il s’agit de l’installer dans un endroit public. D’autre part, les concepteurs proposent désormais des modèles variés, qui diffèrent en fonction de la forme et du type de pose. Alors que certains s’accrochent au plafond, il existe également des modèles muraux adaptés aux besoins de tout un chacun.

Les normes

À l’image de tout autre article électrique, le choix d’un désinsectiseur doit se faire en fonction des normes et réglementations en vigueur. Il s’agit entre autres de la norme HACCP, relative à la propreté des aliments, qui stipule que le dispositif en question n’émet aucun danger physique, chimique ou biologique. Aussi, il doit naturellement être conforme aux normes européennes.

La zone de couverture et la puissance

La zone de couverture et la puissance de votre nouveau désinsectiseur vont de pair, dans la mesure où vous devrez le poser à un niveau optimal. En effet, il n’y a aucune raison d’installer le matériel à proximité de zones qui ne risquent pas d’attirer les nuisibles. En revanche, sachez que la puissance d’un désinsectiseur peut s’étendre jusqu’à 500 m² pour les produits de gamme professionnelle, sur une puissance de 40 watts. Dans le cas d’un article à usages domestiques, ces appareils peuvent couvrir une zone de 25 à 120 m² sur une puissance de 20 watts. Mais quel que soit votre choix, il est à noter que plus la tension du dispositif est élevée, plus vous aurez de chance de capturer efficacement un grand nombre d’insectes de toute taille.

L’installation

Outre le fait d’avoir recours aux services d’un professionnel d’installation, il est primordial de bien déterminer l’emplacement et l’installation de votre nouveau désinsectiseur. Sachez que le positionnement du dispositif influence systématiquement l’attraction des insectes, ce qui est spécialement le cas de ceux munis de lampes UV. C’est d’ailleurs pour cette raison que les spécialistes (fabricants et installateurs), préconisent les coins plus ou moins sombres. Moins vous aurez de lumière naturelle, mieux ce sera : la lumière bleue sera plus en mesure d’attirer les insectes. Si vous êtes habituellement victime d’une invasion dans une zone ou un rayon précis, n’hésitez pas à installer votre désinsectiseur à ces niveaux précis.

Par ailleurs, votre choix dépendra également du mode d’installation de votre appareil. Il existe différentes poses, allant d’une pose libre (il sera donc posé sur un meuble en hauteur) à la fixation murale, sans oublier la fixation au plafond. Au final, votre choix se fera donc en fonction des travaux d’installation à envisager et de la structure des lieux.

L’entretien

Bien que certains matériels électriques ne requièrent pas un entretien régulier, un désinsectiseur demande une attention particulière en termes de nettoyage. Un coup de chiffon humide suffit pour nettoyer le boîtier une fois l’appareil éteint. À l’inverse, le bac collecteur d’un désinsectiseur électrique doit être nécessaire vidé. Le nettoyage peut se faire à un intervalle hebdomadaire, voire même quotidien dans le cas d’invasion, ou quand les nuisibles décident seulement de faire ?mouche?. Le nettoyage de la grille ou de la plaque quant à lui est beaucoup plus pratique si vous optez pour une pièce amovible. Il suffit alors de détacher la grille d’électrocution de son boîtier pour retirer avec aisance les morceaux d’insectes.

Il y va de même en ce qui concerne le désinsectiseur à glue, qui demande d’ailleurs une attention particulière. Quand le dispositif est accroché sur une vitrine alimentaire, dans un espace de restauration ou dans une cuisine, sa plaque à glue doit obligatoirement être remplacée au fur et à mesure que les insectes s’accumulent. Heureusement, cette dernière est facile à retirer et à remplacer en un rien de temps.

Top des ventes

Dernière mise à jour : 2020-04-05 02:35:32